Myanmar – Lac Inle

Pour nos aventures en vidéo c’est ici :

Jour 1 : arrivée au lac Inle et visite de Maing Thaulk

C’est à 4h du matin que nous arrivons à Nyaungshwe en bus de nuit depuis Bagan. C’est tôt… Ou tard ça dépend du point de vue.. ! Nous nous acquittons des droits d’entrée sur la zone protégée du lac Inlé (10$/personne) et parcourons à pieds les 700 mètres qui nous séparent de notre hôtel. C’est à 4h15 que nous réveillons donc le réceptionniste du Immana Grand Inle dans lequel nous avons réservé pour le soir (25€ la nuit). Sachant que le check in est censé être à partir de midi on est un poil en avance ! Trop sympa le réceptionniste nous donne tout de même les clés de notre chambre et nous laisse nous y installer pour finir notre nuit sans nous demander de frais supplémentaire. On se recouche donc.

On quitte l’hôtel sur les coups de 10h30 et allons prendre un petit déjeuner au French Touch. Au menu ? Pain au chocolat (présenté comme plat 3 étoiles :D) et pain beurre !! Le bonheur !

Puis nous enfourchons les vélos gracieusement prêtés par l’hôtel et nous dirigeons vers Maing Thaulk.

IMG_5055

Bicyclette time !!!

Le village de Maing Thaulk est divisé en deux parties reliées par un pont en bois. Une partie sur la terre ferme et une autre sur pilotis. Et c’est parti pour 10kms ! Ceux qui me connaissent, savent à quel point j’affectionne le vélo… Ce n’est pas la plus belle balade que nous ayons faite. Il s’agit principalement de longer une route bitumée. Pas très intéressant. Mais arrivés à Maing Thaulk, belle récompense! C’est notre première rencontre avec le lac Inlé. Et wahou que c’est beau ! Des deux côtés du pont se trouvent des jardins flottants dans lesquels sont cultivés des tomates, de la salade et autres légumes. Des locaux s’affairent pour entretenir les plantations. C’est impressionnant.

Nous reprenons ensuite nos vélos direction un vignoble local : la « Red Mountain Winery ». Pfiou ça monte… Afin de ménager mon fidèle destrier c’est à pieds que je finirai le chemin. Le pauvre il a le souffle court ! D’en haut la vue est magnifique. Nous nous installons pour boire un verre de vin : un Sauvignon blanc pour moi et un rosé pour Maxime. Je crois qu’objectivement c’est un des plus mauvais vins que l’on n’ait jamais bu.. Mais bon la vue est belle alors on reste 😊

Cette « petite » balade de 20kms à vélo nous a bien ouvert l’appétit alors c’est vers 18h45 que nous allons dîner à la Live Dim Sums House. C’était tellement bon !

Jour 2 : balade sur le lac Inlé

C’est à 5h30 ce matin que nous avons rendez-vous dans le hall de notre hôtel avec un boat driver avec qui nous passerons la journée sur le lac. Nous rejoignons la jetée de Nyaungshwe en 15 minutes à pieds en compagnie de Monso (je ne suis pas certaine de l’orthographe de son prénom).

Première étape de notre tour en pirogue : le lever du soleil. On embarque sur le bateau. On longe le chenal qui relie la ville de Nyaungshwe au lac dans une atmosphère brumeuse. Quand nous entrons sur le lac on se sent comme seuls au monde, on fait partie des courageux à s’être sont levés tôt. On traverse une bonne partie du lac puis nous arrêtons pour admirer le soleil se lever.

Cet arrêt nous permettra de faire plus ample connaissance avec Monso. . Il a 3 enfants une fille de 22 ans qui est maîtresse d’école, un fils de 20 ans qui est également batelier et un dernier fils de 15 ans qui est au lycée. Sa famille vit dans un village sur le lac et lui il habite à Nyaungshwe dans appartement qu’il partage avec son fils de 20 ans. Les jours où il n’a personne à conduire il rentre dans son village.

Il trouve une cage de pêche abandonnée et nous montre comment reproduire les acrobaties des pêcheurs du lac Inlé.

Il nous prévient également qu’il y a un grand nombre de faux pêcheurs sur le lac. Ceux qui ont flairé le filon et qui effectuent des acrobaties en échange d’un billet. Aujourd’hui peu de pêcheurs sur le lac utilisent une cage pour pêcher. Mais nous en croiserons un grand nombre de bon matin qui rament avec leur jambe (impressionnant), tapent sur l’eau avec leur rame (pour faire venir les poissons ?), posent et relèvent des casiers de bambou, utilisent un filet.

Une fois le soleil levé nous reprenons le bateau direction la pagode Shwe Indein. En chemin nous nous arrêtons dans un atelier de fabrication de bijou et vaisselle en argent. La journée sera ponctuée par différents arrêts pour découvrir l’artisanat local. La visite se termine évidemment par un tour de la boutique. Les visites sont plus ou moins intéressantes mais ça fait partie du jeu.

C’est avec des boules d’oreilles en poche que nous quittons l’atelier d’argenterie. Nous logeons le canal qui mène à Indein. Nous nous arrêtons tout d’abord au marché. Il est tôt (7h) nous sommes les seuls touristes. C’est parmi les locaux que nous déambulons dans ce marché où l’on trouve de tout !

Puis nous nous dirigeons vers la pagode d’Indein. Il s’agit d’un ensemble de stupas …… Certaines ont été rénovées, d’autres non. C’est ce qui fait le charme de l’endroit. Nous décidons d’entamer ici le petit déjeuner que nous a gentiment préparé notre hôtel. Mauvaise idée. A cette heure matinale nous avons certes la chance d’échapper à l’afflux de touristes mais pas à celui des chiens errants…

Bref nous rempaquetons nos denrées et essayons de faire fuir ces pauvres toutous affamés..

Nous remontons dans le bateau direction le village flottant de Nampan. Belles maisons sur pilotis.

Nous croisons de nombreux birmans se lavant dans le lac, s’y brossant les doigts, nettoyant leur moto, leur légumes. Le lac est un élément majeur dans le quotidien des villages alentour.

Nous nous arrêterons dans un atelier de tissage de coton, de soie et de lotus. C’est intéressant même si nous ne comprenons pas tout de ce que nous explique la jeune birmane qui nous fait faire la visite. Prochain arrêt dans une fabrique de cigare. Idem c’est intéressant mais nous ne ferons pas d’achats.

C’est dans un restaurant proche de lac que nous déjeunerons. Puis Monso nous propose de découvrir son village. C’est avec joie que nous acceptons. Nous arrivons dans son petit village flottant où l’activité principale est la construction de pirogue. Monso nous invite à prendre le thé chez lui. Nous rencontrons sa femme et son plus jeune fils. Leur maison sur pilotis n’est accessible qu’en canot. Nous pénétrons dans une immense pièce de vie vide. Au milieu de celle-ci trône un grand écran plat et quelques fauteuils en bois. Nous y prenons place et nous voyons offrir thé et petits chips à grignoter. Nous sommes très touchés par la générosité et la gentillesse de ces personnes. Nous resterons près d’une heure à boire le thé et à discuter de tout et de rien. Monso nous pose beaucoup de questions sur notre façon de vivre en Europe : avons-nous des jardins ? quel type de meuble ? combien de kms avons-nous parcourus en avion ? comment c’est dans un avion ? combien de passagers dans un avion ? nous parlons également de football, de nos familles… Un instant hors du temps. Une très belle rencontre.

Nous retraversons ensuite le lac pour rejoindre notre hôtel sur les coups de 16h30.

Après une petite sieste nous nous dirigeons vers le pub Asiatico qui a un rooftop plutôt sympathique et dînons au Tanakah Garden.

Jour 3 : Sortie à vélo à Khaung Daing

Ce matin nous ré enfourchons nos vélos pour une petite balade (20 kms A/R) en direction des sources chaudes de Khaung Daing. La route n’est pas très agréable : des trous et des bosses. Par contre le paysage est sympathique : rizières, montagnes, pagodes…Nous ne faisons pas d’arrêt détente aux sources mais continuons jusqu’au Inle View Resort pour profiter de leur belle vue sur le lac en sirotant un coca. On nous propose de profiter de la piscine, mais nous n’avons pas pris nos maillots de bain (too bad..).

Jour 4 : Sunset sur le lac

L’objectif de la journée : aller voir un coucher de soleil sur le lac Inlé. C’est à 16h que nous rejoignons la jetée en compagnie d’un boat driver arrangé par notre hôtel pour 10 000MMK.

Quel spectacle magnifique que de voir le soleil descendre doucement derrière les montagnes e laissant une lumière orangée se refléter sur le lac !

Et voilà c’est ainsi que se termine notre séjour en Birmanie. Demain nous reprenons le bus direction Yangon d’où nous rejoindrons Kuala Lumpur pour la suite de nos aventures !

Bye bye Myanmar, tu nous as agréablement surpris, nous reviendrons avec grand plaisir 🙂

2 réflexions sur “Myanmar – Lac Inle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s