New Zealand – Tongariro Alpine Crossing

Jour 7 : Tongariro Alpine Crossing

Le Tongariro National Park se situe dans le centre de l’île du Nord au sud du Lac Taupo.

Il est possible de randonner pendant ¾ jours dans le parc (Le Tongariro Northern Circuit) ou de faire une randonnée d’une journée (7h environ). Cette marche est considérée comme la plus belle one-day walk du pays car elle offre en quelques heures une traversée de paysages splendides et un très beau panorama. Le parc est une zone volcanique active et les volcans peuvent se réveiller à tout moment (des panneaux expliquent que faire en cas d’éruption inopinée : rejoindre le plus vite possible le bas de la montagne, sauve qui peut quoi !) .

Nous décidons donc de faire la Tongariro Alpine Crossing de 19,4kms, 800m de dénivelé + et 1100m de dénivelé moins. J’étais un peu stressée avant le début de la marche. J’ai lu qu’il y avait une floppée d’escaliers à monter (les Devil’s staircases) et depuis la randonnée des Dieux (magnifique au passage !) sur la côte Amalfitaine en Italie où il avait fallu gravir (et parfois escalader..) plus de 1000 marches pour en redescendre 1700 les escaliers ne sont pas mon dada… !

C’est donc avec un mélange d’excitation et d’appréhension que je me lève le matin . Dans le shuttle qui nous prend au lodge le matin (à 8h) la dame qui conduit le bus nous rappelle qu’il faut être bien préparé/équipé pour la rando. Et nous raconte qu’un jour ils ont retrouvé au petit matin une vingtaine de personnes en hypothermie qui avaient dû passer la nuit dans la montagne faute d’équipement (ils étaient en jean/basket/pull). Tout pour me rassurer quoi ! On arrive au point de départ de la rando à 8h30 : c’est parti pour l’ascension du Tongariro !

Le début de la marche est plutôt facile, le chemin est balisé, c’est plat, le soleil est des nôtres. C’est beau.

Puis arrive le moment que je redoutais : les Devil’s Staircases. Finalement pas si horrible qu’il n’y paraît. Les marches ne sont pas trop hautes et même s’il y en a paraît il 1000, elles sont espacées par des paliers. Et puis la vue est tellement belle, on en oublierait presque l’effort !

IMG_5493

Nous traversons ensuite une pleine désertique. Etrange paysage. On est ici dans la fameuse région du Mordor ! Et sur notre droite domine la Montagne du Destin avec son sommet rougeoyant (malheureusement dans les nuages..). Encore un peu de grimpette et nous voici au South Crater. Ici il commence à faire froid… Le soleil joue clairement à cache-cache et le vent s’est levé. On se les pèle… Si c’était à refaire on prendrait des gants, on avait les mains gelées !

Photo pour preuve :

Puis on continue encore un peu à grimper pour atteindre le Red Crater. C’est magnifique cette roche rouge ! Et là quelle belle récompense : on commence à apercevoir les Emerald Lakes, 3 petits lacs d’une couleur bleu/vert causée par les minéraux volcaniques qui tapissent leur fond.

On reste un peu en haut prendre quelques photos mais le vent nous refroidis tellement ! Et là commence la partie de la rando que Maxime a préférée : la descente vers les lacs d’émeraude. Il s’agir de descendre à pique sur un terrain meuble (du sable noir, des petits cailloux) sur une dizaine de mètres.

Certains descendent en courant, d’autres avec leur enfant sur le dos (respect vraiment !), d’autres tels des skieurs avec leur bâtons de randonnée, et moi en crabe un pied après l’autre (je n’éviterai pas la chute.. mais rien de méchant !).

C’est près des lacs que nous mangeons nos sandwichs. Près de nous, une classe d’ado en sortie scolaire : costaud les classes vertes en Nouvelle-Zélande !

Et c’est reparti pour une petite ascension vers le Blue Lake, un lac plus grand que les lacs d’Emeraude et tout aussi beau.

Et de là nous entamons notre descente. Un panneau indique qu’il nous reste encore 11kms ! On avait l’impression d’avoir fait bien plus de la moitié avec tous les efforts fournis auparavant mais non.. Nous n’avions parcouru « que » 8kms ! Et là c’est parti pour une descente en pente douce (en zigzags) avec une vue à couper le souffle sur le lac Taupo et ses environs.

Le soleil remontre le bout de son nez (on laisse les nuages derrière nous), les rayons nous réchauffent, ça fait du bien !

On commence toutefois à avoir mal aux pieds et quelques courbatures dans les jambes. C’est au pas de course que nous parcourons les 3 derniers kms dans la forêt afin d’attraper la navette de 15h30 pour rentre au lodge (sinon il faut attendre 17h). Coup de bol, on arrive à 15h40 sur le parking la navette est sur le point de partir, juste le temps de sauter dedans !

La randonnée était vraiment belle ! Pas facile certes mais pas si difficile non plus quand on prend son temps. On a adoré traverser des paysages si différents : zone volcanique, cascades, lacs, forêts..

Tongariro: we did it!

Une réflexion sur “New Zealand – Tongariro Alpine Crossing

  1. Coucou Lauriane et Maxime.
    Superbes photos. Pas besoin de prendre l’avion pour voyager!!!!C’est économique!!
    En vous embrassant.
    Martine et Martial.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s